2020

Ateliers d'Insertion Professionnelle 2020

Mieux communiquer pour valoriser ses compétences et accéder à un emploi


Avec la Compagnie Sapiens Brushing, l'Office des Migrants de Champigny et la Fondation RATP.


Prendre la parole, se présenter, défendre son projet professionnel… autant de défis à relever lorsqu’on est en recherche d’emploi, défis qui sont décuplés lorsqu’on ne maîtrise pas la langue et que sa confiance est émoussée par un parcours personnel et géographique souvent complexe.


De janvier à juin 2020, la compagnie Sapiens Brushing a continué son partenariat pour la 3e années.

Les séances ont été menées par Léa Schwebel, metteur en scène et intervenante en communication orale accompagnée de Magdalena Plutecka, responsable du stage d’insertion professionnelle.


Elle a mené des ateliers de communication orale avec un groupe de femmes d’origine étrangère au sein de l’Office des Migrants de Champigny.


Développer la confiance en soi, acquérir une meilleure aisance à l’oral, affirmer sa posture et mieux maitriser son stress, structurer sa présentation professionnelle, autant d’éléments qui ont été abordés durant les 45h de formation.


En alliant techniques de l’acteur et outils de communication innovants, l’intervenante, Léa Schwebel, a proposé un travail spécifique pour permettre à ces femmes d’accéder à tout leur potentiel et révéler le meilleur d’elles mêmes.


A travers le jeu et les mises en situations, elles ont expérimenté des simulations d’entretiens d’embauche afin de mieux se préparer pour réussir leur insertion professionnelle.


Le  travail a été mené en étroite collaboration avec Frantzy Raymond, le responsable du stage.


Les chiffres de cette année sont à considérer au regard du contexte sanitaire.

Sur le groupe des dix  stagiaires :  

- Une a trouvé un CDD comme hôtesse de caisse et a commencé à travailler en mai

- Deux autres ont reçu des propositions d’embauche comme hôtesses de caisse à l’issue de leur  premier stage.

- Une a développé une activité en indépendante comme traiteur. 


Un travail de reportage photographique a été réalisé par Clotilde Penet, photographe et journaliste.  

Ce travail a été important sur plusieurs aspects. Outre l’aspect de documentation et la possibilité de communiquer sur les  ateliers, la médiation via la photographie a permis aux stagiaires de s’affirmer, de developper leur confiance en elles et d’apprivoiser leur image. 


https://www.fondationgrouperatp.fr


Retours des stagiaires

 

Nous avons proposé aux stagiaires d’évaluer l’impact de l’atelier et ses bénéfices sur leur recherche d’emploi et leur quotidien.

Voici quelques extraits des retours des stagiaires:  

- Choisissez un mot pour qualifier cet atelier et dites pour quelle raison vous avez choisi ce mot?  

Suneka : « La satisfaction ».  

Ayten : « Ca m’a beaucoup aidé à mieux communiquer ».  

Randa : « Utile : c’est un des ateliers clé d’une formation professionnelle ».  


- Quel impact l’atelier a -t-il eu sur votre situation sociale, personnelle et professionnelle?  Comment vous sentez vous?  

Randa : « Je me sens enfin prête à rechercher un emploi sérieusement car je sais désormais  comment m’y préparer et à quoi m’attendre ».  

Sonia :« Je sens que je suis capable, je me sens mieux dans mon corps ».  


- Qu’est ce qui a changé dans votre profil, votre caractère...depuis que vous bénéficiez de cette  action?  

Randa:« Je suis plus rigoureuse dans mes démarches et dans mon discours ».  


- Pour vos recherches d’emploi, l’atelier a-t-il été utile ? Donnez l’exemple d’une chose qu’il vous  a permis de faire (ou apprendre) ?  

Vijikala: « Je comprends mieux au téléphone ».  

Ajantha: « Je peux participer à un entretien sans peur. Je me sens autonome ». 


- Dans votre quotidien, qu’est-ce qui a évolué?  

Ayten: « Je me sens plus forte ».  

Suneka : « Maintenant, je peux parler sans peur ».