PAULINE WOESTELANDT :

COMÉDIENNE

 

Formée au Samovar (93), elle est comédienne et metteuse en scène.

Elle dirige la compagnie L’Automne Olympique, avec laquelle elle a monté et mis en scène une création collective gestuelle et burlesque avec 4 clowns et un acrobate. Mon amour, ma béquille, ma bataille aborde avec force et humour le handicap, la différence et la relation d’aide.

Elle mène depuis 2005 des projets artistiques dans les établissements de soin, et dirige depuis 2012 Vivre aux Eclats, compagnie lyonnaise qui développe des projets autour de l’art clownesque dans les établissements pédiatriques et gériatriques. Formée au clown et au théâtre gestuel au Samovar, elle pratique le fil de fer et le funambulisme en amateur. Elle a joué avec le Cirque Rouages La danseuse de corde, spectacle de mime burlesque et de fil de fer.

En 2016, elle renoue avec le théâtre de texte, auquel elle s’est formée au conservatoire du XVIIe arrondissement à Paris, en rejoignant la Cie Sapiens Brushing et sa pièce Cut d’Emmanuelle Marie.

 

LEA SCHWEBEL:

METTEURE EN SCENE,

INTERVENANTE: E.L.F - INSERTION PROFESSIONNELLE

 

Formée comme comédienne puis diplômée de mise en scène à l’INSAS (Bruxelles), Léa Schwebel travaille depuis dix ans dans le monde du spectacle et l’animation de groupes.

 

En parallèle de son activité artistique au sein de plusieurs compagnies, elle se forme au Théâtre Forum auprès de Augusto Boal au Brésil. Elle complète ensuite son parcours par une spécialisation dans la prise de parole en public et la communication orale ( certification FFP).

 

En 2013, elle est sélectionnée comme artiste en résidence au Théâtre de Corbeil-Essonnes. Elle s’associe ensuite avec la Compagnie Tutti Quanti pour qui elle met en scène plusieurs spectacles joués en France et en Belgique ( Théâtre 13, Théâtre de la Bruyère, Avignon). Elle travaille également pour d’autres compagnies sur des projets à l’étranger ( Russie, Argentine,Inde, Belgique)

 

Depuis dis ans, elle développe plus spécifiquement des outils autour de l’apprentissage du français par la pratique théâtrale avec des publics migrants . Elle anime également une formation sur les techniques théâtrales au service de l’apprentissage du français pour le Radya ( Réseau de la Dynamique ASL).Formatrice en communication orale elle intervient aussi en accompagnement individuel et collectif sur la parole en public, la gestion des émotions et le développement de la confiance en soi.

 

Lors d’un stage international à Buenos Aires, elle rencontre Stéphane Duperay et Inès Lopez. Depuis 2017, elle s’associe à la compagnie Sapiens Brushing autour de projets d’actions culturelles.

INES LOPEZ :

DIRECTRICE ARTISTIQUE, METTEURE EN SCÈNE ET COMÉDIENNE

 

Inès débute sa formation par les techniques circassiennes au Cirque Éclair, à Bordeaux, en parallèle d’un master en arts du spectacle, spécialité mise en scène et scénographie. Elle se forme ensuite au clown au Samovar, à Bagnolet (cursus professionnel).

 

Elle cofonde, en 2009, la compagnie Aspatrouille, collectif de dix comédiens clowns produisant spectacles et interventions de rue. Depuis trois ans, elle collabore en outre avec la compagnie Larubaliz sur des créations en hôpitaux gériatriques et maisons de retraite. Inès poursuit également un parcours de pédagogue et assure des ateliers réguliers de cirque et de clown auprès d’enfants et d’adolescents (au Samovar, à la Dalle aux Chapiteaux, dans des écoles parisiennes…), ainsi que des stages de clown pour adultes.

 

En 2012, elle part à Buenos Aires approfondir son art du théâtre pendant deux mois et demi, dans le cadre du Festival international des traditions du jeu de l’acteur organisé par le Théâtre Organic, avec des acteurs et formateurs de nombreuses nationalités. Elle y rencontre Stéphane Dupéray et commence à travailler avec elle au sein de la Compagnie Sapiens Brushing. Elle joue Cut dans sa forme lecture-spectacle dans le rôle de la Dame 1. En 2015, elle participe à la création de la pièce dans sa forme scénique et interprète alors le rôle de la Dame 2.

 

STÉPHANE DUPÉRAY :

CO-DIRECTRICE ARTISTIQUE, CHEFFE DE PROJET

ET COMÉDIENNE

 

Stéphane commence son apprentissage de la scène avec Brigitte Girardey chez Acte Neuf, en 1999. Elle poursuit sa formation au Studio Alain de Bock, où elle travaille avec Vincent Dussart, Jean-Hervé Appéré et Jean Hache.

 

Elle joue La Princesse d’Élide de Molière avec la compagnie Comédiens & Compagnie, et des textes contemporains comme Je pensais que mon père était Dieu (Paul Auster), Le Cabaret furieux (Christian Rullier) ou Nefs et Naufrage (Eugène Durif). Elle interprète ensuite des créations pleines d’humour noir telles Psychopathes Associés de Stephan Khelil (compagnie La Gargouille) ou Croque-Madame de Monsieur Maill.et (compagnie Les Bonimenteurs). Stéphane tourne également pour la télévision et le cinéma (notamment sur Mesrine de Jean-François Richet).

 

En 2012, Stéphane part pour Buenos Aires pendant deux mois et demi se former à de nouvelles approches théâtrales (Jacques Lecoq). Elle participe au Festival international des traditions du jeu de l’acteur avec le Théâtre Organic et y rencontre Inès Lopez, avec laquelle elle entame une collaboration au sein de la Compagnie Sapiens Brushing. Elle joue Cut dans sa forme lecture-spectacle dans le rôle de la Dame 3, dans des lieux intimistes et atypiques. En 2015, l’équipe crée la forme scénique et la porte au Festival d’Avignon 2016.

 

En 2016, Stéphane dirige les ateliers et les répétitions avec le chœur de femmes de Montreuil au Théâtre de la Noue pour le projet Cut sous sa forme théâtre participatif. Elle travaille avec la Compagnie Miel de Lune et intervient régulièrement dans les écoles primaires, les entreprises et les centres sociaux en tant qu’intervenante théâtre et danse depuis près de dix ans.

 

 

CLARA MARCHINA :

COMÉDIENNE, CHANTEUSE

 

Formée à la comédie musicale à l’Institut supérieur des arts de la scène puis dans divers conservatoires municipaux en art dramatique et en musique actuelle, elle poursuit sa formation dans une école théâtrale russe, Demain le printemps.

 

Elle interprète le rôle principal de la pièce Faut pas payer de Dario Fo lors du stage de l’Aria à l’été 2011, le rôle de la mère dans Mer Amère au Théâtre de Ménilmontant en 2014, le rôle de Ludwig 14 dans le spectacle pour enfants du même nom, avec la compagnie des Sans Chapiteau Fixe, en tournée pendant deux ans (notamment à l’Aktéon Théâtre et dans diverses salles de spectacles). Fin 2015, elle intègre la Compagnie Sapiens Brushing pour jouer la Dame 1 avec le chœur de femmes de Montreuil puis au Festival d’Avignon 2016.

 

 

Elle travaille actuellement pour la Compagnie Plateforme sur le projet Trafic, une création qui aborde la traite des êtres humains et la prostitution, et se produit réguièrement en concert avec sa formation en tant qu’auteure-compositeur et interprète